Franais   English   Italiano

Comment bien préparer son projet de construction de maison individuelle ?

Faire construire sa propre maison individuelle est un rêve pour beaucoup de français. Ce projet, qui de premier abord semble relativement simple, peut très rapidement se transformer en un véritable parcours du combattant voir en un cauchemar dans certaines situations.

Il est donc impératif de bien s'informer avant de vous lancer, afin de bien se préparer à mener à bien son projet. Dans cet article je vous propose de faire le point sur les quatre étapes fondamentales qu'il ne faut pas négliger, au risque de rencontrer des difficultés.

 

1 – Le financement de l'opération

C'est la première phase d'une opération de construction et de façon générale de tous projets immobiliers. Vous devez impérativement évaluer le plus précisément possible le budget global dont vous pourrez disposer pour mener à bien ce type de projet.

C'est également une phase sensible car un dossier de financement d'une construction d'une maison individuelle est souvent à « double détente ».

Vous devrez d'abord financer l'acquisition du terrain lui même, dont le paiement du prix devra se faire le jour de la signature de l'acte d'acquisition.

Ensuite viendra le financement de la construction par le biais d'un prêt travaux, qui se réglera au fur et à mesure de l'avancement des travaux pour un déblocage total de ce prêt, le jour de la réception de votre maison.

 

Il appartient à chacun, avec l'aide de son banquier, de faire le point précis du financement d'une telle opération. Mais à ce stade vous ne devez pas omettre de considérer les points suivants :

 

  • Anticiper la solution de votre logement transitoire le temps que votre future maison vous soit livrée. Si votre situation vous contraint à devoir louer un logement durant les travaux, voyez large, car vous ne serez pas à l’abri d'éventuels retards dans les travaux et par conséquent cela pourrait se traduire par une période de location plus longue et donc plus coûteuse.

     

  • Réservez, dans votre budget total, une somme représentant au moins 10 % du coût de l'opération, pour les « imprévus » mais également pour vous permettre de pouvoir commencer à réaliser certains menus travaux autour de votre maison, comme des aménagements extérieurs par exemple.

 

 

2 – La recherche du terrain

C'est bien évidemment la première préoccupation de tous ceux et celles qui souhaitent faire construire. Mais déjà, aborder cette phase en connaissance de cause, aura une incidence positive sur le résultat final.

En effet, avant même de rechercher le terrain « idéal », vous devez si possible, avoir une idée arrêtée sur le type de maison que vous souhaitez.

 

  • Si vous n'avez pas d'idées précises, et que l'architecture et la configuration de votre future maison n'est pas un facteur décisif pour vous, alors la plus part des opportunités de terrains à bâtir pourront certainement faire l'affaire.

     

  • En revanche si votre projet est plus précis et que vous privilégiez par exemple le style architectural design contemporain, plutôt que néo-proveçal, il sera recommander alors avant tout engagement de vérifier certains points. Notamment que les contraintes d'urbanismes en vigueur du lieu de situation du terrain autorisent les projets de style moderne contemporain, car certaines communes n'accordent plus de permis de construire pour ce type de constructions.

     

  • Au delà du style architectural lui même, vous pourriez également vouloir que votre future maison soit plutôt de plein pied qu'en étage. Dans ce cas il faudra s'assurer que la topographie du terrain permettent l'implantation d'une maison de plan pied. Il sera beaucoup plus difficile et coûteux d'implanter une maison de plan pied sur un terrain en forte déclivité par exemple.

    Le principe a ne jamais perdre de vue, c'est que c'est votre terrain qui va dicter l'aspect structurel de votre future maison, alors mefiez-vous des magazines !

     

3 – Rechercher le constructeur de votre maison

 

C'est un choix crucial dans votre projet. Du choix du constructeur va dépendre la réussite du projet de votre vie.

Alors quels sont les astuces pour choisir le meilleur constructeur qui mènera à bien la construction de votre maison individuelle ?

J’aurais tendance à dire, que comme tous les choix que nous sommes amenés à faire dans la vie de tous les jours, il faut toujours privilégier le bon sens.

 

  • Méfiez-vous des arguments publicitaires et commerciaux qui font souvent appel à des visuels « enchanteurs » et qui parfois n'ont malheureusement rien à voir avec le résultat final que vous auriez imaginer! N'hésitez pas à demander au constructeur, avant de contracter avec lui, de vous faire visiter une maison qu'il est en train de construire ainsi qu'une maison qu'il aura récemment achevée.

    La visite de la maison en cours de construction vous permettra d'apprécier le niveau de qualité et de propreté du chantier, en d'autres termes, la capacité du constructeur à mener à bien son chantier.

    La visite de la maison achevée, vous permettra de vous projeter dans votre future maison telle qu'elle vous sera livrée et vous rassurer quand au résultat final.

     

  • Si vous hésitez entre deux constructeurs, afin d'apprécier au mieux le positionnement du prix total de l'un et de l'autre, veuillez à ce que les deux professionnels vous aient établi leur devis respectifs sur la base du même cahier des charges très précisément.

    C'est une étape difficile qui nécessite des connaissances techniques. Pour ne pas se tromper, je vous conseil d'engager une dépense supplémentaire, qui pourra s'avérer extrêmement rentable. Celle de recourir au service d'un architecte DPLG, pour vous assister dans la lecture des différentes propositions. Il saura vous donner de bons conseils pour faire le meilleur ce choix.

    De plus cet architecte pourra mettre en évidence des problématiques ainsi que des menus travaux qui ne seraient pas prix en compte par le constructeur, aux quels vous n'auriez pas penser et dont la réalisation pourraient s’avérer très utile.

    Pour leur permettre d'avoir des prix les plus compétitifs possible, les constructeurs on tendance à prévoir le stricte nécessaire dans leurs offres d'appel.

     

  • Misez sur l'expérience et l'ancienneté du constructeur car la longévité dans cette profession constitue tout de même un gage de sécurité.

    N'hésitez pas également à demander la copie des attestations d'assurances et des garanties professionnelles et de contrôler leur validité en contactant directement les différents organismes respectifs.

 

 

4 – La phase contractuelle

 

C'est le moment le plus délicat car l'engagement est double et concomitant puisqu' il porte à la fois sur l'acquisition du terrain que sur le contrat de construction de maison individuelle. L'un ne va pas sans l'autre.

Se sont deux législations complexes et protectrices pour l'acquéreur qui s'entremêles et qui doivent être rédigées avec le plus grand soin. Pour être sûr que cette opération juridique soit réaliser dans « les règles de l'art », elle doit être chapeauté par votre notaire.

 

  • Vous devez obtenir la certitude que vous pourrez construire le projet que vous avez défini sur le terrain que vous avez choisi. Pour cela votre promesse de vente relative à l’acquisition du terrain devra comporter une clause suspensive d’obtention de votre permis de construire de la maison.

    Le contrat de construction de maison individuelle devra lui comporter une clause stipulant que le dit contrat ne sera formé juridiquement qu'à compter du moment où l'obtention de votre permis de construire sera devenu définitif.

     

  • Votre promesse devra être assujettit également à une condition suspensive d'obtention du prêt immobilier relatif à l'acquisition du terrain à bâtir mais également celle de l'obtention du prêt travaux qui vous permettra de mener à bien la construction.

    Le contrat de construction de maison individuelle devra également relater ces conditions sans lesquels le dit contrat ne serait pas valable.

 

 

 

Frédéric Erasmi

Fondateur Immoviseo

International video properties

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée